Service Name

This is a Paragraph. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start editing the content and make sure to add any relevant details or information that you want to share with your visitors.

Service Name

This is a Paragraph. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start editing the content and make sure to add any relevant details or information that you want to share with your visitors.

Service Name

This is a Paragraph. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start editing the content and make sure to add any relevant details or information that you want to share with your visitors.

Service Name

This is a Paragraph. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start editing the content and make sure to add any relevant details or information that you want to share with your visitors.

Service Name

This is a Paragraph. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start editing the content and make sure to add any relevant details or information that you want to share with your visitors.

Service Name

This is a Paragraph. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start editing the content and make sure to add any relevant details or information that you want to share with your visitors.

Contact

Like what you see? Get in touch to learn more.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram
Thanks for submitting!

Les points essentiels du Neurofeedback

1 - Le Neurofeedback EEGq
s’avère admirablement efficace

pour aider le système nerveux à retrouver équilibre, résilience et autorégulation.

2 - Le travail commence par une évaluation clinique approfondie

Dans un premier temps, il faut analyser l'activité du cerveau et identifier les déséquilibres correspondant aux difficultés rencontrées dans le fonctionnement quotidien.

C'est l'analyse quantitative de l'électroencéphalogramme (ou EEGq).

 

Les protocoles sont des protocoles validés scientifiquement.

En paramétrant les protocoles, certains réseaux cérébraux s’activent pour calmer une activité excessive ou renforcer la stabilité d’une région corticale.

 

Mais la spécificité ici est qu’ils sont adaptés en finesse à chaque fonctionnement individuel.

En adaptant l’interface (jeu), la séance est adaptée à l’âge et aux goûts de chacun pour rendre

les exercices aussi agréables et motivantes que possible.

3 – A chaque séance, le cerveau est invité à modifier son activité, pour trouver un fonctionnement plus équilibré et harmonieux

Les régions cérébrales à travailler sont sélectionnées par le placement des capteurs.

Ce ne sont que des capteurs donc il n’existe aucun retour électrique.

 

Un écran affiche l’activité du cerveau.

Un autre (l’interface ou jeu) visualise cette activité au travers d’un jeu vidéo.

 

Toute modification dans le sens voulu des protocoles établis est immédiatement récompensée :

le jeu vidéo progresse, des points sont gagnés, la musique se fait plus fluide et plus audible....

 

Ainsi, le cerveau suit l'invitation de ce feedback (points gagnés et musique plus ou moins hachée)

et expérimente de nouvelles façons de fonctionner.

4 - Les bénéfices des séances se font sentir progressivement mais clairement dans le quotidien 

(moins de labilité et de débordement émotionnels, humeur et sommeil améliorés, moins d'anxiété, meilleure concentration et efficacité sur les tâches complexes, réduction des douleurs chroniques, etc.).

 

La répétition fréquente de l’exercice permet aux circuits neuronaux nouveaux de se stabiliser

et se consolider.

Comme un entrainement sportif, le cerveau acquiert des outils dont il peut ensuite se servir.

 

Et donc, comme un entrainement sportif, les séances fatiguent un peu mais de moins en moins.

Elles sont à faire 2 fois par semaine sur quelques mois (30 à 40 séances).

5 - La pratique du neurofeedback se fait en binôme

Une neuropsychologue expérimentée ayant plus de 20 ans d’expérience dans le neurofeedback analyse les données EEGq et établi les protocoles individuels.

Une opératrice qualifiée et pédagogue effectue les séances et affine les protocoles.

 

Après le relevé EEG, une réunion avec la neuropsychologue, l’opératrice et le patient (et sa famille) a lieu pour présenter les résultats et le protocole établi.

Les séances commencent ensuite avec un aller-retour permanent entre la neuropsychologue et l’opératrice.

Des réunions sont ensuite programmées selon l’évolution de l’entrainement.

Aucun protocole ne donnant aucun résultat n’est poursuivi.

6 - Le neurofeedback expliqué en video

Le neurofeedback expliqué aux enfants et à leurs parents

par Antonia Boyadgian